KIZELLAN: Symposium de sculpture

Le bourg de Mellionnec

Navigation

Bienvenue sur le site de Kizellan


Symposium de sculpture Kizellan 2017

Il aura lieu du 23 septembre au 8 octobre 2017.

Pour cette XII édition, Kizellan prend un tournant avec l'organisation d'un symposium de sculpture et l'ouverture à d'autres domaines artistiques: la photographie, le son et l'image.

Dix sculpteurs bretons et européens (Allemagne, Pays-Bas et République Tchèque) travailleront dans des ateliers installés pour l'occasion dans les jardins et cours de la commune. le symposium est un moment privilégié pour rencontrer les artistes et découvrir leur travail, au c½ur de la création.


sorciere

Mobilier urbain pour village des champs

Les artistes sont invités à créer une ½uvre sur le thème "Mobilier urbain pour villages des champs". Les sculptures s'inscriront dans l'espace public et seront exposées publiquement pendant 2 ans.










Un film

Kizellan confiera une caméra et un micro à un réalisateur afin de créer une oeuvre cinématographique autour des images, des sons et des bruits émis pendant le symposium. Langues parlées, bruits des outils sur les matériaux, travail des artistes... resteront gravés.


Une exposition photographique « Paroles de sorcières »

sorciere

Eurgen Le Bras, originaire de Mellionnec, exposera dans le Presbytère, à partir de menus éléments d'histoires et de légendes, à partir de ces mots : « sorcières, je dérive, je rêve, je désire, je délire. Si je le propose comme titre de revue, c'est qu'il m'a semblé que ce mot résonnait très fort en beaucoup de femmes. » Xavière Gauthier, fondatrice de la revue Sorcières (1975-1981) Que nous racontent aujourd'hui ces femmes qui vivent à l'écart du monde, sans hommes ni protecteurs? Elles semblent libres, mais à quel prix ? Qui sont les sorcières des contes ? Pourquoi vivent-elles seules? Sont-elles des mères égarées ? Des belles perdues ? Pourquoi volent-elles les enfants ? Inquiétante, attirante, tantôt laide, tantôt belle, mangeuse d'enfant, voleuse de bébé, guérisseuse, marraine maudite, parfois femme ressource : cette série photographique vient explorer la figure féminine de la sorcière. Paroles de sorcières est une création qui se veut féministe en venant interroger cette figure à la marge, effrayante et attrayante à la fois. Elle évoque également celles qui ont été brûlées, stigmatisées, exclues, privées de paroles, celles qui le sont encore et celles qui le seront demain. Paroles de sorcières est un projet photographique débuté en 2015 et achevé en 2017. Il a été présenté sous forme d'une installation très grand format en mai 2017 à Strasbourg.












icone pdfDossier de presse 2017

- Association Kizellan - Le Bourg - 22110 Mellionnec - contact@kizellan.fr -

- Réalisation: HLo 2017 tous droits réservés -